Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
poésie et brouillard

L'amant

10 Mai 2016, 19:36pm

Publié par drink 75

L'amant

J'irais fourrer ma queue dans la chatte avariée de vos femmes infidèles,

Imaginant vos gueules de crétins satisfaits, vos prépuces gluants,

Je baiserais vos femmes puis j'écouterais leur larmes, vous ne le savez pas,

Leur sanglots, la litanie sans fin de leur désir usé, fatigué, un peu lasse,

Je lécherais leur cons, me gaverais de leur seins,

J'attendrais que leur bouche dévore ma bite rouquine,

Je ne serais plus personne, elles m'oublieront je crois,

Vous pourrez continuer la comédie humaine, les tenir contre vous,

Les baiser au réveil, caresser la peau douce,

J'irais fourrer ma queue dans d'autres horizons, vous serez apaisés,

Ce n'était qu'un tourment, qu'un délice discret

Il n'y aura a nouveau qu'une vie familiale

Un silence brutal, une manière un peu sale,

Un écrin sans saveur une ivresse sans rancœur

J'ai bien aimé baisé vos femmes un peu vaines, un peu vides,

J'ai bien aimé baisé, les squelettes avides,

Je m'en vais disparaître, parmi d'autres silhouettes,

Je m'en vais, disparaître, au milieu des silhouettes.

Commenter cet article