Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
poésie et brouillard

Dans mes trêves

27 Mars 2016, 16:12pm

Publié par drink 75

Dans mes trêves

Alors tu ne sais pas qui je suis mais imaginer ton corps

Alors que je dors sans savoir ce que je ne suis pas

Alors te deviner car je ne sais pas même ce que je veux

Alors imaginer que tu n'aimes plus et tellement je devine cela

Et puis continuer de t'aimer même si tu ne me parles pas

Et puis continuer de picoler car je ne serais jamais à la hauteur

Et puis encore et toujours espérer te revoir dans le brouillard définitif

Et puis encore tes jambes ta chatte tes lèvres tes seins enfin tout quoi

Me souvenir de ton nombril si docile

Me souvenir de ta vulve si ouverte

Me souvenir de tes cris de plaisir je crois

Me souvenir de ce tout ce que je ne suis pas

Demain est une souffrance qui n'a pas de nom

Demain est une errance qui ne veut rien dire

Demain est une vie a l’effacement tactile

Demain c'est un truc qui n'a pas de couleur ni de détresse

Parce que demain ce n'est pas toi

Et ce n'est pas moi, je crois

Ce n'est pas moi ni toi

Mais j'en crève crois moi

Voir les commentaires

Vomir et boire (ou l'inverse)

20 Mars 2016, 15:56pm

Publié par drink 75

Vomir et boire (ou l'inverse)

Boire tu sais

Du vin et du vain et du vin encore

Se rayer de vin rouge

Se briser encore et encore

je ne veux plus ton reflet dans le miroir

et la photo de tes envies sur du carrelage fumant

Je n'éteins plus ma vie en image subliminal

Je ronge encore et encore ma vie mlinérale

je suis un étron vivant

je suis un être

encore un peu aimant

car même si tu n'es plus la

car même si tu ne reviens jamais

je suis encore un peu vivant

je suis un aimant qui ne te quittera pas

un aimant

qui ne te quitte pas

crois mois

Crois moi

tu ne sais pas qui je suis

tu sais surtout ce que je ne suis pas

tu verras quand on m'enterrera ou qu'on me brulera

tu verras

tu comprendras ce que je ne suis pas

enfin ce que je suis

tu comprendras ce que je ne suis pas

enfin ce que je suis.

Voir les commentaires

Gazon / Sueur

18 Mars 2016, 22:11pm

Publié par drink 75

Gazon / Sueur

Je la serre contre moi

comme pour la première fois

je la serre contre moi

c'est la première fois

je rape son visage contre moi

Comme le gazon sur le visage

quand tu t'écrases sur le sol

je colle ses joues sur mon visage

je la desserre contre moi

elle me dit tu m'attendras

dans les chambres de l'hôtel

le lendemain au café aussi

elle dit tu peux m'attendre

Alors que je bois un café

Sans doute qu'elle est à l'hôtel

Je ne lèche pas encore sa sueur

Entre les draps de la chambre de l'hôtel

je ne monte pas encore dans sa chambre

Je l'attends sur un canapé assis dans l'entrée de l'hôtel

je l'attends alors qu'il n'y a plus personne

je t'attends le visage dans le gazon

espérant retrouver ta sueur.

Voir les commentaires

Boire de la vodka

8 Mars 2016, 15:21pm

Publié par drink 75

Boire de la vodka

Tu sais boire la vodka

se finir au hareng

S'en vouloir pour tout ça

Anéantir le temps

Je me meurs dans les bois soupirs et perceptions

je dealeur de l'instant comme un type un peu con

La caissière m'excite vaguement comme un rêve un peu mâle

J'aimerais tant que le cœur ne soit qu'un instrument

Boire de la vodka et

Encore tant mon amour

Mes dérives sont tes bras

J'aimais une nature morte

Vacille encore le temps comme une vie un peu sale

Des rives loin du tourment comme des senteurs anales

J"aimais ta chatte hurlant dès mon désir brutal

La vie est un fragment dont je n'aime pas les râles.

Voir les commentaires

La chambre du fond

4 Mars 2016, 08:09am

Publié par drink 75

La chambre du fond

Dans la chambre du fond

Vers les printemps sauvages

Il y a des moineaux morts

Des escarcelles vides, des regards de travers,

Des champignons féconds, des regards extatiques,

Des villes, des fariboles, des lutins magnifiques,

Pourtant,

Quand le soudain orage, la percée de l'esprit,

Vacille, et revient forte, maquille, les paupières mortes,

Vers la chambre du fond,

Il y a des enfances mortes, des puits, des tarentules,

Des odeurs de grillons, des fourmis bénévoles,

De la fumée de foutre, idéal anarchique

Des rires un peu vulgaires, comme une trace, une étreinte,

Vers des dunes sautillantes, des matins de panique,

Dans la chambre du fond, je ne m'aventure jamais,

la vie est précipice, le feu agite mes mains, mon squelette se rétracte,

Vers l'enfance assouvi,

Dans la chambre du fond,

Il restera la trace, la colère amphibie, la manière démocrate,

Des regards un peu longs, pour couper les lanières,

Dans la chambre du fond,

Vers la chambre du fond,

Dans la chambre du fond.

Voir les commentaires

Le goût du givre

3 Mars 2016, 08:42am

Publié par drink 75

Le goût du givre

Des pas dans la neige

Des crissements dans le ciel

Du bout du givre

Et le coeur en glaçon

Des épines dans la bouche

Un cactus sur la route

De l'asphalte fumant

Et la vie en frisson

Tu manges de la neige

En rampant sur le sol

Et ton ombre fait fondre

Les glaçons le goudron

Fasciné par l'hiver

Arrimé par le froid

Tu dessines l'air gelé

De ton âme en saison

De tes pas dans la neige

Vivant la déraison

Tu as le goût du givre

Pour unique horizon

Voir les commentaires