Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
poésie et brouillard

Effleurer ton âme

18 Décembre 2016, 16:18pm

Publié par drink 75

J'aimerais bien tu sais

Embrasser tes lèvres

Lêcher

Ton âme

J'aimerais bien

Ne pas coucher avec toi ne pas te baiser

Tu sais

Mais juste

Recommencer a t'aimer encore et encore

T'aime a m'en rendre un peu vivant je crois

Un peu plus que tout cela

Beaucoup plus même que toi et l'émoi que je sens

Le soupçon de tes seins

Me transporte encore et encore et encore malgré moi,

Des années plus tard,

Des années bien trop tard,

J'aimerais tant tu ne sais pas,

Te revoir encore une fois, encore une dernière fois,

Encore et encore me baigner dans l'ivresse de toi,

J'éparpille les tourments,

Les sueurs monotones,

Je sais bien tes lèvres,

j'ivre encore,

En dedans de toi, et l'émoi,

J'aimerais que ton corps ne m'abandonne plus,

Dans mes rêves, mes tourments,

Toujours dedans en toi, 

Parmi toi, parmi moi.

 

Voir les commentaires

Du cerveau dans la brume

11 Décembre 2016, 00:24am

Publié par drink 75

 

J'aime bien tu sais

Je me souviens

Ton tunnel sous ma langue, j'aime bien,

Le goût de ta chatte enfin, je me souviens,

Tes tétons un peu fins,

Ton aurore a l'oral,

J'aime bien tu sais comme les jours n'étaient rien,

J'ai lu foster wallace tu sais c'est le plus grand tu sais,

Mais t'as raison,

Personne n'a le temps,

Personne vraiment,

N'a le temps,

Alors je te baise, quand je te vois,

Je baise avec toi,

Je te prends, je me noies,

Je n'aime jamais que toi,

Ta chatte et tes tourments,

Ton con,

Ton amant que je suis,

Ne veux que le moment,

Je te baise, je me pends,

Je me ruine,

Je me mens,

Je t'aime,

Je t'aime, enfin,

Je t'aime.

 

 

Voir les commentaires

Mon amour, nuit.

3 Décembre 2016, 14:45pm

Publié par drink 75

Etreindre la nuit encore un peu

Encore,

J'ai caressé tes yeux, je me souviens,

Il faisait nuit encore, la ville ruisselait,

D'un foutre amoureux,

Je me souviens,

Tu arraches les barreaux du lit,

Et je pensais monotone que toujours tu seras,

Que toujours tu serais près de moi au matin,

Que toujours,

Alors je me rappelle de tes poings sur les draps,

Alors encore,

Je pense et pense a toi,

Ton visage mutin,

Ta peau de camomille,

Je culbute mes cauchemars, j'anticipe mes rêves,

Je devine tes yeux,

Je mange ton regard,

Mais je suis seul, encore, toujours, seul et si seul,

J'ai perdu ton regard,

La prégnance de ta voix,

Le sentiment et l'âme qui se foudroient enfin,

Ma vie est un fantôme,

Ma vie est un oubli,

Je perds et je devine,

Je chute parmi le rien.

 

 

Voir les commentaires